Hébergement de sites web

Hébergement de sites web

Pour assurer un bon fonctionnement aux sites internet, il est important de bien choisir son hébergement. L’agence Synexis propose astuces et conseils pour comprendre le principe d’hébergement web et son influence sur le référencement. 

 

Qu’est-ce qu’un hébergement web ?

 

L’hébergement consiste d’abord à installer des serveurs et à leur assurer une sécurité maximale. En effet, les coupures d’électricité peuvent avoir de mauvaises répercussions sur les sites internet logés sur l’hébergeur. Un onduleur spécial est alors utilisé pour limiter voire empêcher les dommages causés dans le circuit d’électricité qui alimente les serveurs. Cet onduleur est commandé par un groupe électrogène et installé dans une salle climatisée munie d’un système anti-incendie. 

 

L’hébergement effectue également un rôle de mise à jour. Grâce à une actualisation continue, il protège les serveurs des spams et des attaques qui peuvent altérer leur fonctionnement. En cas de panne, il est aussi chargé de réparer les dégâts et de fournir les solutions nécessaires pour prévenir ce type de problème.

 

 

L’hébergement a aussi pour mission d’installer de nouveaux logiciels qu’il juge utiles pour le bon fonctionnement des serveurs. L’installation de ces mises à jour est généralement effectuée par l’hébergeur. Cependant, certains clients peuvent, eux-mêmes, demander l’usage de nouveaux logiciels à condition qu’ils soient conformes aux règles de sécurité.

 

Quel hébergement choisir ?

 

- Hébergement mutualisé : Comme son nom l’indique, l’hébergement mutualisé consiste à placer plusieurs sites sur un même serveur. Cette méthode permet de réduire les frais de manière considérable mais empêche le client de contrôler lui-même le serveur. Ainsi, l’utilisateur doit consulter l’hébergeur à chaque fois qu’il désire apporter de nouvelles mises à jour ou installer des logiciels qu’il juge utiles. Ce type d’hébergement s’adresse surtout aux sites avec un nombre de visiteurs peu élevé.

 

- Hébergement dédié : On parle plutôt de « serveur dédié » destiné à un seul utilisateur. Cependant, seul l’hébergeur en est propriétaire. Il existe deux types de serveurs dédiés : entièrement dédié et semi-dédié. Le premier utilise un système où le client peut gérer et modifier les fichiers présents sur le serveur, les applications et les configurations. Le deuxième a des fonctionnalités plus limitées : le client peut uniquement accéder aux fichiers. Il est important de savoir aussi que l’utilisation d’un serveur dédié exige certaines connaissances techniques puisque le client doit lui-même gérer et installer les mises à jour. Pour cette raison, il existe trois types d’hébergement dédiés :

 

  • Hébergement virtuel : L’hébergement virtuel est destiné aux utilisateurs dont les connaissances techniques sont limitées. En effet, le client reçoit une machine virtuelle qui traduit les données techniques en données informatiques. Ainsi, l’exploitation du système d’hébergement devient plus facile. 
  • Hébergement infogéré : L’hébergement infogéré est administré par un hébergeur. Le client possède son propre serveur. Seulement, les détails techniques sont réglés par une équipe de techniciens travaillant à distance et chapeautée par l’hébergeur. 
  • Hébergement de « colocation » : Le client dispose d’un espace qui lui est entièrement consacré dans sa banque de données. L’hébergeur est chargé de fournir au client les outils et appareils nécessaires pour accéder à son serveur. L’utilisateur reçoit alors un câble d’alimentation électrique et un câble Ethernet.